VEGAN & LOWFODMAP

Compatible ou pas? Mon expèrience et vos témoignages

C'est un premier article sur ce sujet que je viendrai compléter après davantage de connaissances et d'expériences.


J'ai eu ce moment de ma vie où j'ai voulu devenir Vegan ou, en tout cas, ne plus manger de viande ni de produits animaux pour beaucoup de raisons.


Malheureusement, mon expérience a été assez compliquée : la seule façon de combler le manque de protéines a été de réintroduire les légumineuses et des doses plus importantes d'aliments d'origine végétale, des oléagineux et des céréales...


Résultats : Mon syndrome est revenu au bout de 3 semaines... ballonnements, fatigue de digestion, moral à 0, maux de ventre... et crises!

J'ai n'ai jamais retrouvé mon ventre plat, mon énergie, je me sens retomber dans le syndrome et du coup ... je décide d'arrêter.


J'arrête parce que je ne respecte plus mon régime low Fodmap, je perds mon équilibre que j'ai mis des années à trouver et je recommence à subir mon quotidien, mes repas, ma vie... je suis perdue.


Le problème est : tous ces aliments que nous devons supprimer ou réduire, sont vitaux en quantité plus importante dans le cadre d'une alimentation Vegan sinon, nous ne sommes plus en bonne santé et en carence...

Donc là je me dis ok ... la solution c'est quoi ?

  • Prendre le temps de tout réétudier, de tester toutes les quantités de ces aliments là (légumineuses / oléagineux / céréales...) et de retrouver mon équilibre, mais sans être convaincue d'avoir quand même tous les apports nécessaires à ma bonne santé... mais je pense que c'est possible. En revanche, c'est du temps, beaucoup de temps et être suivie peut être la meilleure solution pour démarrer.

  • Ou accepter, car mes convictions sont trop fortes pour la cause animale et la planète, de repasser par toutes ces étapes et de retrouver ces sensations de ballonnements, de fatigue, d'inconfort digestif quotidiennement...

  • Ou bien encore, de ne pas devenir Vegan, ni Végé mais de trouver un régime alimentaire qui me convienne à moi, à mon ventre, à mes valeurs et de réduire ma consommation de produits animaux, d'en choisir de très bonne qualité et de réintroduire une petite quantité de légumineuses et autres que je peux tolérer.

Aujourd'hui, j'ai choisi la 3ème solution... que je garderai peut-être à vie, ou pas... mais elle me convient pour le moment...


Maintenant, voici 3 témoignages de personnes atteintes du SII, Vegan, elles racontent leur expérience :


"J'ai passé le pas du végétarisme il y a qqs semaines, et c'est justement en réadaptant toute mon alimentation et en essayant de combiner au mieux avec mon SII que j'ai découvert ton insta.

Il faut pas se le cacher, c'est très compliqué d'associer les 2.

Le tout étant effectivement d'intégrer les légumineuses et les céréales en faisant attention aux quantités.

En mettre un petit peu ds chaque plat, pas forcément à chaque fois. Les apports nutritionnels ne se calculent pas forcément sur un repas, mais plusieurs et parfois sur quelques jours.

J'en ai longuement parlé avec une amie végétarienne depuis 7 ou 8 ans, qui a des gros pbs digestifs également.

Elle m'explique qu'avec le temps, ça s'est estompé.

En intégrant certaines choses qui lui font du bien au ventre, en faisant des exercices de respiration également.

Les ballonements sont tjs présents évidemment.

Mais l'arrêt de l'alimentation carné, quand il est motivé par des Convictions éthiques et/ou environnementales, c'est tellement important que ça prend le pas sur le reste ....

Personnellement j'ai fait ce choix. Je fais attention aux quantités pour "limiter les dégâts" mais j'accepte le fait que ça sera compliqué et que j'aurai tout de même un ventre de femme enceinte la plupart du temps, car cela me permet d'être en accord avec moi même et mes convictions... C'est une histoire de compromis en fonction de ses convictions personnelles :)

A côté de ça je suis en pleine cure de probiotiques, je fais du yoga pr essayer de mettre toutes les chances de mon côté pr atténuer les symptômes ...."



"Je suis végétarienne depuis presque 3 ans et j'ai davantage de soucis depuis sur le plan digestif j'ai donc réintroduit le poisson car j'ai dû retirer les légumineuses et certains végétaux parce que sans lait de vache sans protéines animales et sans légumineuses bha...🤔🤔🤔dur dur!!

Donc ça va mieux mais la viande rien a faire ça passe plus mais de temps en temps un poisson ma fois!! Ça passe!! J'ai le côlon très irritable et une spondylarthrite (maladie auto immune) cette méthode me permet de vivre un peu mieux, douleurs, pb digestif, et surtout l'énergie est revenue ce qui me permet de refaire un peu de sport"



" Alors depuis 2015 je commençais à avoir souvent mal au ventre, des ballonnements et toujours l’impression d’avoir trop mangé. Donc je réduisais ce que je mangeais et le tout faisant beaucoup de sport pour pouvoir perdre ce ventre toujours gonflé. Pour des raisons éthiques et parce que j’adore l’alimentation végétale je suis devenue végétarienne dans un premier temps en 2016 (je gardais les œufs et fromage) et j’ai vu des améliorations sur ma fatigue (extrême fatigue même). J’ai continué comme ça jusqu’en 2018, en vivant avec les douleurs et cette incompréhension mais en étant moins obsédée sur mon apport calorique (dans le but de diminuer le ventre gonflé).


J’ai ensuite réalisé un test d’intolérance, et le verdict tombe, je suis intolérante au gluten, aux œufs, au lactose, aux petits pois, aux amandes/noisettes. Je fais des échographies, et vois des spécialistes qui m’annoncent que j’ai le SII surement avec un candida (champignon intestinal). Ma nutritionniste me conseille de me tourner sur la viande maigre et le poisson pour les protéines, et de laisser tomber les légumineuses. Je refuse car ce n’est pas la solution adaptée pour moi, et parce que je souhaite garder une alimentation végétale et d’autant plus vegan. Je bannis donc tous les produits animaliers, réduits au maximum ma consommation de gluten, prend de la glutamine et diminue nettement les légumineuses.


Depuis ça je n’ai plus de grosses douleurs et pourtant je continue d’avoir très souvent le ventre gonflé, la diarrhée .. je fais donc des recherches sur l’alimentation fodmap et essaye de voir ce qui me correspond. Je t’avoue que je suis perdue, que ça me bouffe le moral souvent ... parcontre je n’ai aucune envie de produits animaliers et je me sens bcp mieux depuis que je les ai éliminé (d’ailleurs quand j’en ai remangé pour certaines occasions je ne les digère pas du tout, donc 0 regrets). Pour l’apport en protéines je consomme tout ce qui est à base de tofu, tempeh, noix diverses, etc..

Et je ne mange pas pour le moment de légumineuses sinon c’est diarrhée assurée (désolée aha)"



 N'hésitez pas à m'envoyer vos témoignages car c'est important pour beaucoup d'entre nous de pouvoir se comprendre et de se sentir moins seule face à ce syndrome et à cette problématique. 
Je pense sincèrement qu'il est possible de concilier les deux sans se mettre en danger niveau apports mais il faut être du coup très pointilleux, très informé, une carence peut vite arriver.  


285 vues

© 2019 by Audrey Lienard - Paris - audrey.lienard@gmail.com Proudly created with Wix.com