ELLES EN PARLENT #1

Mis à jour : juin 10

SII - IBS - INTESTINS IRRITABLES - COLOPATHIE FONCTIONNELLE - SIBO ... la team prout en parle
A. team prout - témoignage

"Faire ses courses tous les week-ends. Faire ses gamelles le dimanche. Ne pas pouvoir déjeuner avec ses collègues. Angoisser en prévision d’un déjeuner client. Lutter pour ne pas s’endormir (digestion effect) pendant une réunion calée un peu trop tôt après la pause déjeuner. Imposer ses horaires pour pouvoir aller au sport au moins une fois par jour. Stagner au même endroit et appréhender de changer de travail car qui dit nouveau job dit nouveau cadre et donc nouvel équilibre à trouver.


Bref en dehors du seul régime alimentaire, allier SII et environnement de travail peut vite se transformer en véritable charge mentale. Une charge mentale qui souvent déstabilise, parfois abat.

J’avais 23 ans, j’étais pleine d’ambition, je venais de décrocher le job idéal. J’entrais enfin dans la vie de la « jeune cadre dynamique parisienne » tant rêvée. Une crise. Puis une autre. Puis d’autres. Puis une hospitalisation. Bref. J’avais trop donné et trop ignoré le « petit régime alimentaire » que je devais parfois suivre, le « un peu de sport » que je devais faire tous les jours, les « quelques nuits de sommeil » pour aller mieux.

Bien que passionnée par mon travail, je me suis dit que je n’entrais pas dans le moule ; je me suis demandé si je ne devais pas tout abandonner, me reconvertir pour un métier plus en phase avec ce que mon corps m’imposait. Un métier qui suppose une moins grande sociabilité, moins de déplacements, un métier moins stressant, moins fatigant… Mais je suis passionnée. Alors j’ai renversé le problème et j’ai décidé que c’était à mon métier de s’adapter à moi. J’en ai parlé, avec transparence, à mes collègues, à mon management, parfois à mes clients. Tous l’ont accueilli avec bienveillance et, aujourd’hui, l’équilibre tant attendu je l’ai trouvé.

Faire ses courses et ses gamelles tous les week-ends : faire des recettes qu’on aime, se débarrasser du fatigant « qu’est-ce qu’on mange ce midi », économiser. Prendre le café avec ses collègues, à la cafèt, en terrasse et surtout pas à la cantine. Choisir des lieux originaux pour un déjeuner client. Aller au sport le midi et avoir l’énergie suffisante pour enchaîner avec des réunions l’après-midi sans s’endormir pour cause de digestion. Ne plus avoir à préciser « Pas entre 12h et 14h » à ses collègues. Changer de travail, d’environnement et donc de routine : challenge accepted !

Ce n’est pas facile, ce n’est pas juste un régime alimentaire, c’est un équilibre, un rythme à trouver, une discipline parfois mais c’est possible et ça peut même devenir une force qui fait de toi une personne et donc une professionnelle pas comme les autres"

Alice . team prout - témoignage

"J’ai souffert pendant des années du syndrome de l’intestin irritable et j’ai fait des tonnes d’examens. Puis une personne m’a parlé des FODMAP et ça m’a beaucoup aidé à remettre de l’ordre mais c’était pas ça ...jusqu’au jour où j’ai vu une naturopathe spécialisée dans ces troubles . Elle m’a fait tester mon pH pendant plusieurs jours et le résultat est que je faisais de l’acidose . Ça a expliqué énormément de mes troubles et également là mal absorption de certains nutriments ( et peut être même sans doutes une colonisation de mon intestin grêle qui m’occasionnait des fringales de boulimique !!)

J’ai fait plusieurs semaines d’une sorte de detox, où j’ai complètement supprimé tout ce qui pouvait être inflammatoire le temps de mettre au repos ce système digestif constamment inflammé. J’en étais au stade où je ne tolérais plus rien même ce que je tolérais auparavant...j’ai eu la diarrhée constante pendant près d’un an avec des ballonnements dès que je finissais de manger Un seul bout de pain me donnait de douleurs et une diarrhée encore plus aiguë que d’habitude . En fait elle m’a expliqué que la cause n’était pas essentiellement les aliments mais mon environnement gastro intestinale. S’en est suivi un régime FODMAP strict avec des compléments et probiotiques vivants. Et j’ai réintégré doucement une toute petite quantité de chacun des aliments y compris ceux que je ne tolérais plus et tout s’est bien passé . L’essentiel après 3 ans de combat c’est qu’aujourd’hui je mange le plus varié possible . Je suis devenue végétarienne ce qui était compliqué pour les légumineuses . En effet je ne peux pas bcp en manger encore aujourd’hui . Le lactose est définitivement banni parce que toutes façons personne ne le tolère en vrai même si les gens ne le savent pas . A tout supprimer ça devenait un cercle vicieux . Ma règle principale est de ne rien manger en quantité déraisonnable que ce soit des fruits ou des légumes ou autre chose . C’est toujours l’excès d’un Aliment que je ne tolère pas ..."

K. Team prout - témoignage

"chaque jour je me dis .. allez je vire gluten fodmap, mais franchement c'est dur, j ai l impression que je vais me nourrir que de graines et acheter des farines et aliments hors de prix!😱 Mais j ai hâte d'en finir, surtt pr le bien etre olfactif de ma famille, lol, et pr moi aussi c est infernal!!

Quand tu parles de ventre plat oui moi je l ai du saut du lit jusqu'à ce que je mange quelque chose. Ou alors quand je suis en période de jeûne prolongé..."

L. Team prout - témoignage

"j’ai ce syndrome depuis 2012 et je t’avouerai que je trouve qu’il s’accentue de plus de plus au fil du temps en 2017 j’ai eu une grosse crise j’étais au magasin et je n’ai pas réussi à me retenir car moi je suis en mode « diarrhée chronique » tjr des diarrhées rarement de constipation et donc revenons à ce jour ou j’étais au magasin je n’ai pas pu me retenir j’ai senti que ça venait je suis donc sorti du magasin ( j’avais des sueurs , bouffées de chaleur des crampes abdominales horrible) et une envie pressente d’aller au wc je ne suis pas arrivé et je me suis faite « caca » dessus donc autant te dire qu’à 25 ans ne pas avoir de contrôle sur son corp et se faire dessus et plutôt humiliant et depuis ce jour je ne vis plus je suis actuellement en couple depuis bientôt 8 ans et mon fiancé et un homme qui aime sortir et moi je n’ose plus je ne vis plus avec ce syndrome Je ne sais plus quoi manger quoi boire je suis perdue mon médecin me dit «  diet pâtes blanches , riz blanc , viandes blanches » et sur la longues sa commence à peser je suis à la limite de la dépression après on m’a dit que le stress jouer beaucoup sur ce syndrome également mais je ne sais pas comment réduire mon stress donc aurai tu des conseils pour moi mieux vivre s’il te plaît car je ne sais plus quoi faire à l’heure actuelle j’ai commencer une cure de probiotique d’1 mois ce matin en espérant que ça fasse un peu effet mais là je suis vraiment à bout je ne vis plus j’ai un ventre énorme gonflé une vraie penche à bière alors que je fais hyper attention mnt à mon alimentation..."

C. Team prout - témoignage

"j’ai le ventre qui gonfle dès que je mange quelque chose depuis fin janvier. Les médecins prennent ça tlmt à la légère pour eux c’est normal ça va passer 🤦🏻‍♀️ mais je sais qu’il y a quelque chose, sauf que je n’ai aucunes douleurs, pas plus de gaz que d’habitude juste je gonfle ..."

18ans. Team prout - témoignage

"je lis ton dernier post en étant complètement recroquevillée sur mon canapé tellement j’ai mal au ventre, je sais pas si j’ai le SII ou autre chose je me suis jamais fait tester.. mais par période, j’ai des douleurs atroces au ventre, accompagnées de toutes les choses trop glamour qui vont avec 💨 constipation ect enfin comme si il y avait quelqu’un qui « froissait » mon intestin (trop sympa le type), le ventre gonflé comme une femme enceinte bref et comme durant plusieurs mois je peux rien avoir du tout, quand ça revient il y a aucune raison ou alors je l’ai pas du tout déterminé🙄 comme une impression que c’est la troisième guerre mondiale dans mon ventre quoi, mais peace and love non

+ la fatigue, le temps de digestion juste interminable...

J’arrive à savoir ce qui fait du bien ou du mal à mon corps, je sais que le du bon pain complet de campagne aux graines ne me fait rien mais une baguette de pain blanc me tord le bide.. incompréhensible?"


C. Team prout - témoignage

" je pense être atteinte du SII. Les douleurs au niveau du ventre sont quasiment quotidiennes et me gâchent la vie. J’ai l’impression qu’elles sont de plus en plus intense.

J’en ai parlé à mon médecin, il m’a fait faire une échographie sur laquelle ils n’ont rien trouvé et j’ai pris un traitement pendant 15 jours sans aucune amélioration. Je sais plus quoi faire pour être prise au sérieux"


O. Team prout - témoignage

"Je ne sais pas si c'est lié ou pas mais en tout cas dès que je suis en inflammation du ventre ( gaz gargouillis douloureux crampes) jai des œdèmes aux chevilles et tendinite qui se réactivent.


J'ai la maladie depuis 2014. Jai pris le taureau par les cornes en janvier 2019 j'ai perdu 15kg les douleurs se sont calmées avec le sans gluten lactose sucre.. des que je fais un écart je suis en mal de ventre et nausées migraine + cheville et tendinite. Je fais des jeûnes pour calmer mes intestins.

Je vois un dr spécialiste des colopathie fonctionnelle tous les mois ..."


C. Team prout - témoignage

"Je suis également atteinte de SII et ça me pourris la vie a un point que je n’ose plus m’habiller à par dans des leggings etc, je suis fine de corps mais j’ai un ventre de femme enceinte après seulement un verre d’eau bu.. c’est une horreur, j’ai tout essayé, charbon actif, microbiotes rien ne fait.. "



N'hésitez pas à m'envoyer votre témoignage ou vos anecdotes même les plus horribles ... #sesentirmoinsseul !!


729 vues

© 2019 by Audrey Lienard - Paris - audrey.lienard@gmail.com Proudly created with Wix.com